Les Cahiers Marguerite Duras

Revue internationale bilingue (français-anglais) à comité de lecture périodicité annuelle 

 

Direction

Florence de CHALONGE (Université de Lille), présidente de la SIMD
Christophe MEURÉE (Archives & Musée de la Littérature, Bruxelles), vice-président de la SIMD

Comité de rédaction

Françoise BARBÉ-PETIT (Sorbonne-Université) – Anne COUSSEAU (Université de Lorraine) – Sylvie LOIGNON (Université de Caen Normandie) – Neil MALLOY (SIMD) – Andrea MANARA (SIMD) – Michelle ROYER (Université de Sydney) – Lauren UPADHYAY (Lovett School, GA)

Comité de lecture

Chloé CHOUEN-OLLIER (SIMD) – Jean CLÉDER (Université Rennes 2) – Simona CRIPPA (Université catholique de l’Ouest-Angers) – Elizabeth GROFF (Roanoke College, VA) – Robert HARVEY (Université de Stony Brook, NY) – Carol J. MURPHY (Université de Floride, Gainesville, FLA) – Mary NOONAN (Université de Cork, Irlande) – Midori OGAWA (Université de Tsukuba, Japon) – Sabine QUIRICONI (Université Paris Nanterre) – Najet TNANI (Faculté des sciences humaines et sociales de Tunis, Tunisie) – Julia WATERS (Université de Reading, Royaume-Uni)

Pour chacun de ses numérosla revue publie un dossier thématique ainsi que des articles répartis dans les cinq rubriques suivantes :

« L’archive ouverte : génétique du texte » : responsable Annalisa BERTONI (École supérieure des Beaux- Arts, Nîmes) – annalisa.bertoni@orange.fr
«L’œuvre à la loupe» : responsable Florence de CHALONGE (Université de Lille) –florence.de- chalonge@univ-lille.fr

« Hybridités textuelles » : responsable Olivier AMMOUR-MAYEUR (ICU, Tokyo) – olammour@hotmail.com

« Intertextes et résonances » : responsable Christophe MEURÉE (Archives & Musée de la littérature, Bruxelles) – christophe.meuree@aml-cfwb.be
« Traduire Duras / Duras traduite » : responsable Laurent CAMERINI (THALIM Paris Sorbonne – AEFE- Buenos Aires) – camerinil@hotmail.com

***

Les Cahiers Marguerite Duras

A bilingual international journal (French- English) published annually and peer-reviewed

Directors

Florence de CHALONGE (Université de Lille), President of the Société Internationale Marguerite Duras (SIMD)

Christophe MEURÉE (Archives & Musée de la Littérature, Bruxelles), Vice-president of the Société Internationale Marguerite Duras (SIMD)

Editorial Committee

Françoise BARBÉ-PETIT (Sorbonne-Université) – Anne COUSSEAU (Université de Lorraine) – Sylvie LOIGNON (Université de Caen Normandie) – Neil MALLOY (SIMD) – Andrea MANARA (SIMD) – Michelle ROYER (University of Sydney) – Lauren UPADHYAY (Lovett School, GA)

Reading Committee

Chloé CHOUEN-OLLIER (SIMD) – Jean CLÉDER (Université Rennes 2) – Simona CRIPPA (Université catholique de l’Ouest-Angers) – Elizabeth GROFF (Roanoke College, VA) – Robert HARVEY (Stony Brook University, NY) – Carol J. MURPHY (University of Florida, Gainesville, FLA) – Mary NOONAN (University College Cork, Irlande ) – Midori OGAWA (University of Tsubuka, Japan) – Sabine QUIRICONI (Université Paris Nanterre) – Najet TNANI (Faculté des sciences humaines et sociales de Tunis, Tunisie) – Julia WATERS (University of Reading, UK)

For each issue of the journal there will be a thematic section as well as articles regrouped under the five following headings :

« Open Archives : Textual Genetics » : Editor Annalisa BERTONI (École supérieure des Beaux-Arts, Nîmes) – annalisa.bertoni@orange.fr
« The Work Under the Microscope » : Editor Florence de CHALONGE (Université de Lille) – florence.de- chalonge@univ-lille.fr

« Textual Hybridities » : Editor Olivier AMMOUR-MAYEUR (ICU, Tokyo) – olammour@hotmail.com
« Intertexts and Resonance » : Editor Christophe MEURÉE (Archives & Musée de la littérature, Bruxelles) – christophe.meuree@aml-cfwb.be
« Translating Duras/Duras in Translation »: Editor Laurent CAMERINI (THALIM Paris Sorbonne –

AEFE-Buenos Aires) – camerinil@hotmail.com

onlinelogomaker-120317-0909-6071.png
UL-2016-01.png

ULR1061-ALITHILA

PREMIER NUMERO DES CAHIERS MARGUERITE DURAS

 

Pour son premier numéro (automne 2021), la revue publie un appel à communications sur le thème :

***

Marguerite Duras et le monde anglo-saxon

     Perçue comme «l’Hemingway français», Marguerite Duras, dans ses débuts, s’est placée sous l’influence de la littérature américaine. Ensuite, émancipée de cette inspiration, elle introduira, dans certains de ses titres ou de ses romans, des mots appartenant à la langue anglaise.

     Ernesto se voit pourvu de brothers et de sisters ; dans Emily L., la poétesse parcourt le monde en bateau avec son Captain ; des textes se nommeront Yes, peut-être, India Song ou Le Navire Night.

     Dans le cycle indien, l’onomastique révèle l’importance des références anglaises. Si certains lieux s’appellent U. Bridge ou T. Beach, et si certains personnages ont pour nom Jacques Hold, Michael Richardson ou Peter Morgan, est-ce pour relancer l’écriture en la confrontant à ses autres ?

    Conscients de la part que l’œuvre fait à la langue anglaise, nous proposons de nous intéresser aux relations de Marguerite Duras avec le monde anglo- saxon tant du point de vue des références culturelles que des jeux avec l'étrangeté de cette langue étrangère.

 

Les propositions d’articles (un titre et un court résumé), en langue française ou en langue anglaise, sont à adresser à Françoise BARBÉ-PETIT (françoisebpetit@gmail.com) le 16 avril 2021 (réponse de la revue le 10 Les articles retenus (entre 20 000 et 40 000 signes) sont à envoyer pour le 1er octobre 2021.

Pour les rubriques, les propositions d’articles (entre 20 000 et 40 000 signes), originaux, en langue française ou en langue anglaise, sont à adresser à leur responsable avant le 1er octobre 2021.

(Les articles seront évalués par les responsables de dossier et de rubriques, puis à l’aveugle par un expert)

***

For its first issue (Autumn 2021), the journal is calling for contributions on the theme of :

Marguerite Duras and The Anglo-Saxon World

    Perceived as the “French Hemingway”, at first Marguerite Duras positioned her work as influenced by American Literature. Later, freed from this inspiration, she included in some of her novels and in their titles, words pertaining to the English language.

    Ernesto is said to have “brothers” and “sisters”; in Emily L., the female poet travels the world by ship with her “Captain”; some texts have English titles : “Yes, peut-être”, "India Song" or "Le Navire Night".

     In the Indian cycle, an onomastic study reveals the importance of English references. Duras calls places « U. Bridge » or « T. Beach », and names her characters Jacques Hold, Michael Richardson or Peter Morgan ; is this a way to relaunch the writing process through its confrontation with others?

    Aware of the place given to the English language in her work, we are proposing to explore Marguerite Duras’ relationships with the Anglo-Saxon world, not only from the point of view of cultural references but also from the perspective of the interplays with the strangeness of this foreign language.

Please send proposals for articles in French or English (a title and an abstract) to Françoise BARBÉ-PETIT (françoisebpetit@gmail.com) by the 16th April 2021 (journal notification on 10th May 2021).

Selected articles (3300 to 6500 words) are to be sent by 1st October 2021.

For the five sections, articles (3300 to 6500 words) in French or English are to be submitted to the editor responsible for the appropriate section (see headings above) by 1st October 2021.

(The articles will be assessed by the editors responsible for their section and double-blind reviewed by experts in the field).